italia02.jpgEn face de cette concentration exceptionnelle , l’exposition principale comptait entre autres, une des trois 505-F1 construites, de même qu’une Vallelunga carrosserie aluminium (seulement 3 exemplaires), une P5000 et une P70 !

italia01.jpgIl faut souligner la participation particulièrement importante des propriétaires scandinaves qui firent une très longue route pour rejoindre les Ardennes belges tout en n’oubliant pas les voitures venues d’Espagne, France, Allemagne, Suisse ou Pologne. Parmi les personnalités présentes, celle de Santiago De Tomaso (fils du grand constructeur) dont la gentillesse et l’accessibilité surent charmer tous ceux qui eurent l’occasion de s’entretenir avec lui.

italia09.jpgLe dimanche matin, une session sur piste réservée aux seules De Tomaso fut le point d’orgue de cette édition et le remerciement des organisateurs à tous les enthousiastes qui firent le déplacement.

Du côté des autres marques italiennes, le paddock Fiat était particulièrement dense avec une participation chaque année plus importante du Fiat Coupe Club venu de Grande Bretagne. Le groupe Fiat profitait de SpaItalia pour présenter la nouvelle Lancia Ypsilon, alors que l’on notait l’affluence habituelle dans les paddocks Alfa Romeo, Abarth, Ferrari, Lancia et Maserati.  Lamborghini se partageait entre la Terrazza Martini dans le paddock F1 et son emplacement habituel en amont de la Tour Uniroyal mais affichait ainsi une belle participation proche de celle des années anniversaires.

La nette augmentation des visiteurs se traduisait par la présence de nouveaux partenaires commerciaux qui profitèrent du beau temps traditionnel à SpaItalia, alors que le dimanche après-midi des orages violents affectaient les régions aux alentours.

italia03.jpgCette 10ème édition fut digne de son jubilé et l’on peut dès à présent donner rendez-vous en 2012 pour tous les amateurs de belles italiennes !