Le Classic, c’est le pied… à l’étrier, le rallye où les débutants se font plaisir sans regarder leur montre en réalisant pour certains un rêve avec une auto à 1000 euros et ou d’autres jouent à fond la « regul ». A 50 km/h de moyenne maxi, si les conditions ne sont pas hivernales, il s’agit d’une ballade pour les pilotes de pointe mais d’un jeu de métronome pour les équipiers qui doivent tenir leur pilote en toutes circonstances, le pousser ou au contraire le ralentir pour toujours respecter la moyenne. Ici, pas besoin d’une bombe, d’une Groupe 4 ou B pour s’imposer. Elles sont d’ailleurs peu nombreuses et leurs propriétaires ne jouent en général pas le classement absolu. La preuve, après Alain Lopès ou José Lareppe, Dirk Van Rompuy s’est imposé l’an dernier aux commandes d’une Opel Kadett Gr.2. Une partie du mérite en revient à Cédric Pirotte, spécialiste de ce type d’exercice.

Comme pas mal d’autres ténors en Classic, le lauréat de 2011 est monté en Legend, laissant son fils Tom, engagé sur une Fiat 124 Spider, défendre l’honneur de la famille. Ses rivaux seront légion. Difficile à la lecture de la copieuse liste d’engagés de désigner de réels favoris tant les candidats à la victoire ou du moins au podium sont nombreux. Plus encore qu’en Legend, la lutte pour la victoire s’annonce très ouverte tout au long des 11 RT à parcourir avant ou après les Legend, face à un public plus que jamais passionné par les belles autos d’époque.

Deuxième l’an dernier, Jean-François Delincé (Escort) tentera de grimper la dernière marche le séparant du sommet. Eric Gengou (Volvo 142), les frères Breuer (Alfa Romeo), David M’Body (Escort) ou Jacques Compère (Datsun 240Z), tous dans le Top 10 l’an dernier, reviennent avec encore de plus hautes ambitions. Ils devront certainement compter avec les habitués des rallyes de régularité que sont Michel Leempoel (Lancia Fulvia), Nico Sax (Alfa Romeo GT2000), Christophe Klimmek (Toyota Corolla), Karl Govaert (BMW 2002), Eric Van Peer (assisté du vieux renard Joseph Lambert sur BMW 2002), Michel Horgnies (Lancia Fulvia), Claude Verhelle et Yves Thirionnet (Ford Cortina), Claude Ninanne (Opel Kadett), Dominique Paulus (Kadett), Georges Tomsen (idem), Vincent Filipini (Mini), Vincent Baltus (Peugeot 305) ou Eric Douart (Kadett).

Bien placé en 2010, Guy Moerenhout nous revient au volant d’une Lada Gr.2. Encore un candidat au Top 5. Ce sera aussi l’occasion pour des anciens rallymen comme Rony Hosten (Corolla), Michel Lambert (idem) ou Laurent Molle de se revoir. Après les 2CV, Saab et Volvo, Emmanuel Gluckman redescend en Classic avec une originale Trabant. Et la magie des Legend Classic veut qu’il aura toute ses chances face à des nettement plus puissantes Opel Ascona 400 (Dierckx) ou même la Ferrari 308 GTB Gr.4 de Frank Jennen.

Enfin, signalons encore les participations des journalistes Joost Custers (Het Laatste Nieuws et Turbo Magazine) ou Olivier Gaspard (RTBF) ainsi que le retour de Mathieu Boldo (le créateur et animateur du site Sendrogne bien connu de tous les fanas) aux côtés de Joel Collette dans l’habitacle d’une Porsche 924.