« Les excellentes relations que nous entretenons avec la Police nous a permis d’augmenter le nombre d’engagés, explique Robert Vandevorst, Président de la Royale Ecurie Ardennes. Les voitures non-immatriculées pourront en effet redescendre par la nationale, escortées par des véhicules de l’organisation, afin de regagner un parc de regroupement situé aux Ets Garsou. De là, toujours en convoi, les bolides se rendront vers le parc de départ, dans le village de Marteau, prêts à affronter la désormais célèbre côte de 2340 mètres menant au Monument du Maquisard Inconnu, sur le territoire de La Reid. Le plateau a donc été divisé en trois groupes, et le public en aura pour son argent – 5,00 euros de droit d’entrée pour les hommes, gratuit pour les dames et les enfants de moins de 12 ans -, puisque le spectacle sera cette fois continu, les voitures de course n’ayant plus besoin de redescendre la côte en convoi. Les montées de démonstration auront lieu de 9h00 à 12h00 et de 13h30 à 16h30, tandis que les… 45 engagés à la Montée en Or affronteront le chronomètre à partir de 16h30. Je suis ravi de constater que le nombre de candidats à cette Montée en Or ne cesse d’augmenter, ce qui nous promet bien du spectacle, d’autant que, comme par le passé, un coefficient d’âge sera appliqué, de quoi permettre aux voitures les plus anciennes de concurrencer des mécaniques plus ‘modernes’ issues des années ’70 ou ’80. »

Un plateau… royal !

Outre la Montée en Or et sa Super Finale, le Maquisard 2011 consacrera le Roi du Spectacle, ainsi que le Roi de l’Escort. N’en concluez cependant pas que la liste des engagés fait la part trop belle aux reines des seventies, bien au contraire. Au fil de ses éditions, la Montée Historique du Maquisard attire toujours plus d’originalités et de modèles exotiques. A commencer par les plus anciennes, qui seront encore l’Aston Martin Grand Prix 1925 de Robert Eyben (qui fait le maximum pour être aussi de la partie avec une Talbot Lago 1935), mais aussi la HWM Berkeley 1953 d’Etienne Van Eyll, l’une ou l’autre Porsche 356 (dont celle de Michel Horgnies, également présent avec une Alpine A110).

Plus récents, certes, une poignée de bolides risquent fort de ne pas passer inaperçus, avec la Saab 96 d’un François de Spa qui va étrenner un nouveau moteur de feu de dieu, l’APAL Horizon de Bernard Herman, la Lotus Elan de Michel Closjans, la Chevrolet Corvette 1956 de Daniel Reuter (aussi de la partie avec sa traditionnelle Porsche 914/6), la Gilbern GT d’Arnaud Vandermeulen, la Fiat Abarth Lombardi Grand Prix de Pascal Collard, la Clan Crusader de Michel Chapel, ou encore la Renault Dauphine de Bernard Garsou. Les modèles qui célèbrent un anniversaire prestigieux en 2011 ne seront pas oubliés, avec une Renault 4L Trophy pour Arnaud Paisse, mais aussi une Volvo P1800S pour Luc Verhulst.

Une Citroën BX 4TC… et une MG Métro 6R4 !

Comme annoncé depuis plusieurs semaines, une spectaculaire – à défaut d’être belle – Citroën BX 4TC sera domptée par Denis Fontaine… mais il ne s’agira pas de l’unique bolide ayant appartenu au légendaire Gr.B ! En effet, outre sa Toyota Corolla GT, Fernand Corman alignera une… MG Métro 6R4, ni plus ni moins…

Côté performances, le meilleur est bien sûr à attendre de plusieurs dompteurs de mécaniques très efficaces et tout aussi affûtées, qu’il s’agisse de Bernard Lamy (qui emmènera une importante délégation de Volvo avec son Amazon), Raphaël van der Straten (dont la Ford Mustang 1967 déborde de chevaux), Jacques Evrard (Porsche 911), Julien Paisse (Porsche 911), Marcel Laval (Opel Ascona A), les meilleurs représentants du gang des Escort que sont Johnny Delhez, Olivier et Michel Querinjean, Christophe Depreay (Porsche 911), André Lausberg (Opel Kadett GT/E), Laurent Molle (différentes BMW M3), Roland de Bargigli (Porsche 911) ou encore Bernard Cornet (VW Cox). Sans oublier bien sûr l’ami Vande, candidat à sa propre succession au palmarès avec sa Lancia Beta Monte-Carlo Gr.4.

Clic clac

Précisons encore que dans le cadre de cette 6ème Montée Historique du Maquisard, un grand concours photos sera organisé, s’adressant tant aux professionnels qu’aux amateurs. Objectif : déterminer le cliché qui servira pour la réalisation de l’affiche de l’édition 2012. Attention : une seule voiture fait l’objet de ce concours : l’Apal Horizon de Bernard Herman. Les clichés devront être envoyés en haute définition à la Royale Ecurie Ardennes à l’adresse robert.vandevorst@skynet.be. Il va de soi que le lauréat de ce concours de la meilleure photo de l’Apal sera proclamé sur le site Internet de l’Ecurie, mais aussi sur l’un ou l’autre site partenaire. Alors, à vos appareils… et rendez-vous au pied de la côte du Maquisard ce dimanche 14 août peu avant 9h00.